Jean-Claude Tardif a le privilège de ne pas avoir quitté son enfance. Après son Bestiaire de poche et d’ailleurs, en voici un autre exemple avec ce recueil. Nous y retrouvons son goût pour les choses élémentaires. Il accède directement à l’ordinaire des jours et règle la fraîcheur de l’émotion à l’innocence de l’enfance. Notre poète nous offre en partage, la tendresse et l’ingénuité, à nous, les grands enfants que parfois nous sommes restés

* * *

Jean-Claude Tardif, naît à Rennes, en 1963. Poète, il a publié à ce jour une dizaine de recueils de poèmes. Revuiste, il anima de 1985 à 91 la revue "Le Nouveau Marronnier" et dirige depuis 1999 la revue "A L'Index". Dans le cadre de l'association "Autres Rives", il publia des poètes contemporains de 85 à 91. Depuis 1998 il anime les Rencontres du "Livre à Dire" où il reçoit des écrivains et artistes d'aujourd'hui tant français qu'étrangers. Depuis 2003 parallèlement à ses tentatives poétiques, il s'essaie à l'écriture en prose. Certaines de ses nouvelles ont été publiées dans "L'Atelier du Roman", "Le Paresseux", "Marseille", "La Revue Littéraire".

De la poche de Jean-Claude Tardif sortent quarante-six animaux bien rangés au fil des pages. L’humour et la fantaisie sont au rendez-vous, saupoudrés de malice et empreints de la tendresse amicale de l’auteur.

Jean-Claude Tardif nous invite à les parcourir avec lui dans son pays des merveilles en compagnie de ses animaux, insectes et oiseaux...

Ces animaux il nous les fait vivre parmi leur environnement végétal et les utilise avec habileté pour créer deux images simultanées. Cette virtuosité nous propose une réalité à deux visages. Il existe en effet un décalage entre le son que le lecteur imagine et celui réel du poète. Tardif y ajoute la confusion mâtine entre les expressions des mots nous entraînant vers une complicité rêveuse.

Il y a du prestidigitateur dans son écriture magique et il nous fait sortir de sa plume enchantée un instant de bonheur pour les petits et pour les grands.

ILEXISTE

Reverrai-je Francesca ? Le jardin est bleu. Le givre dort sur les épicéas que diffracte la lumière matinale. Près du déversoir des poules d’eau sortent de rêves tremblants et improbables. Elles ébrouent l’eau par petits cercles et font toilette, moi je ne pense qu’à Francesca. Je marche, le bout de mes chaussures complimente les feuilles, je ne pense qu’à elle. Pourquoi suis-je revenu ce matin dans ces allées qui furent mon bonheur et son ombre ?

Jean-Claude TARDIF naît à Rennes, en 1963, dans une famille ouvrière.

Poète, il a publié à ce jour une dizaine de recueils. Certains de ses textes ont été traduits en allemand, espagnol, italien, lingala…

Revuiste, il créa la revue Le Nouveau Marronnier (1985/1991). Il dirige depuis 1999 la revue À L’Index. Parallèlement il anime depuis 1997 les rencontres-lectures du “Livre à Dire” où il reçoit des écrivains et des artistes d’aujourd’hui, tant français qu’étrangers.

Certaines de ses nouvelles ont été publiées dans les revues L’Atelier du Roman, Le Paresseux, Marseille, La NTF, La Revue Littéraire, Rimbaud Revue… Après un récit “Louve Peut-être” paru en 2005 aux Editions La Dragonne, Il publie ici son premier ensemble de nouvelles.

Jean-Claude Tardif

ORDINAIRE ET ALENTOURS

Poèmes

12,00 EUR

édition papier épuisée

Ordinaire
item5a1a1b1a

Jean-Claude Tardif

BESTIAIRE IMPROBABLE

Illustrations originales de Claudine Goux

15,30 EUR

ISBN 978-2-35328-067-4

Jean-Albert Guénégan

Jean-Claude Tardif

CONVERSATION À VOIX ROMPUES

Collection Correspondance & Dissonances

15,30 EUR

ISBN 978-2-35328-042-1

Jean-Claude Tardif

IL EXISTE AUSSI DES HISTOIRES D'AMOUR

Peinture de Claude Goument

Nouvelles

15,30 EUR

Gencod 9782353280063

21,5 x 13,5 cm

Jean-Claude Tardif

À CONTRE-FRUITS

Illustrations de Claudine Goux

Poésie

10,60 EUR

ISBN 2-915228-59-0

64 p. ; 21,5 x 13,5 cm

item5a1a1

Jean-Claude Tardif

BESTIAIRE DE POCHE ET D'AILLEURS

Illustrations de Claudine Goux

Poésie

10,60 EUR

ISBN 2-915228-25-6

édition papier épuisée

AContreFr

Voici deux épistoliers au long cours et en ferveur scripturale. Jean-Albert Guénégan et Jean-Claude Tardif reconnaissent « n’être pas entrés en poésie dans le même costume », et, bien qu’ils goûtent tous deux au suc des mots, la couleur de leur lexique n’est pas identique.

Ainsi, pour l’un, la poésie fait partie d’un patrimoine génétique commun. Pour l’autre, au contraire, elle n’est nulle part à l’état naturel mais bien plutôt patient apprentissage. S’ils n’ont pas le même parcours ni la même approche, nos deux épistoliers se sentent néanmoins en correspondance magnétique. Le fil conducteur, malgré la distance, ne se rompt pas. Cet échange de missives – jeu subtil de réticence et de franchise – s’avère au fil des pages un dialogue fertile en jaillissement de la pensée. Stimulant, vraiment. Et intéressant à plus d’un chef pour le lecteur. Tous les thèmes sont ici abordés : qu’est-ce que l’inspiration, ce tourment de l’indicible ? Pourquoi écrit-on ? Pourquoi publie-t-on malgré les aléas (d’où la sainte colère de Jean-Albert Guénégan à l’endroit de certains éditeurs véreux) ?

Nulle réponse satisfaisante ni solution, l’écrit ne se définit que par l’énigme, son incertitude et son éternité.

Gilles Baudry

item7
CONVERSATION1

Après Le Bestiaire de Poche et d’ailleurs, Jean-Claude Tardif poursuit ici avec Le Bestiaire Improbable son chemin d’enfance. Dans ces pages, le lecteur croisera des mots qu’il pensera connaître et leur découvrira une saveur particulière, celle du jeu. Voici des poèmes, des bluettes emplis de couleurs, de pirouettes et plaisirs de langue. On se surprend à les goûter, les savourer au fil des pages et ils nous laissent en bouche des arômes indicibles, acidulés ; ceux de l’enfance. Perpétuant ici la tradition du Bestiaire poétique, Jean-Claude Tardif nous livre, en un peu plus de quatre-vingts textes, un espace buissonnier fait de bonne humeur et d’exigence d’écriture que Queneau, Denos ou Béarn — trois de ses devanciers — n’auraient sans doute pas désavoué.

Bestiaireimprobable
item5a1a1a
item5a1a1b1b

Jean-Claude Tardif

LA PENSION CANDELA

Roman

14,00 EUR

ISBN 978-2-35328-094-0

…Dans la mémoire de chacun, des moments ont notre visage, ils existent par nous et nous vivons en eux, cela fait l’amour ou l’exécration. C’est notre lot commun, être le fantôme des autres ; d’un autre. Il nous prénomme alors souvenir, illusion ou cauchemar que sais-je, nous associe tantôt à une musique, une pâtisserie, tantôt à une porte retenue un temps… Mais pour chacun, c’est la même histoire. Une histoire qui nous conte nos solitudes.

Lapensioncandela
item5a1a1b1b1

Jean-Claude Tardif

BESTIAIRE MINUSCULE

Poésie

13,00 EUR

ISBN 978-2-35328-111-4

Il y eut le Bestiaire de poche et d’ailleurs (2003). Puis un Bestiaire improbable (2011), comme l’est l’enfance que chacun de nous, auprès des animaux, sans doute ne cesse de chercher. Et voici, avec ce Bestiaire minuscule, un nouvel échantillon de l’arche.

Bêtes à poils, à plumes, à écailles et à carapaces sont invitées une nouvelle fois à nous livrer leur numéro de voltige verbale et malicieuse. Un numéro plein de fantaisie et d’humour, qui enchaîne sur la piste – pardon : la page – les pirouettes et cabrioles langagières.

Si le pays des merveilles de Jean-Claude Tardif est peuplé de poissons, d’insectes, d’oiseaux, il l’est surtout de mots. Qui volent de proche en proche, d’homophonies en analogies diverses et en calembours-bonds, dans les branches d’un arbre souvent plus surréaliste que zoologique.

Jusqu’au miroir final – qui donne quand même à réfléchir ! – il nous promène sans autre prétention que de nous amuser… N’affirmait-il pas, dans un autre recueil : « tout est si simple / avec le cœur pour marque-page » ?

 

BESTIAIREMIN
item5a1a1b1b1a
Commandeebook
Commandeebook1

ÉDITINTER ÉDITIONS

item5a1a1b1aitem5a1a1item5a1a1aitem5a1a1b1bitem5a1a1b1b1Amazonmarketplace1a1a2a2a1item5a1a1b1b1a