On ne voit jamais mieux le monde que depuis ses marges : conviction partagée par les protagonistes de ce récit, dans lequel le lecteur retrouvera le lieutenant de police Kermahé, confronté une seconde fois dans sa courte carrière aux réalités urbaines et sociales. Comme dans son précédent roman – À dégager voie douze –, l’auteur a construit son intrigue en partant de ces paysages qu’il fréquente assidûment, intégrant leurs contrastes dans un itinéraire qui mène de Villeneuve-Saint-Georges à Aulnay-sous-Bois.

Dans le second volet de ce qui est devenu un diptyque consacré à la banlieue, la géographie des destins se dessine peu à peu, traçant des routes, discutant des frontières et des points de passage, redonnant un semblant d’ordre au monde romancé.

Roger

Un jeune lieutenant de police mène une enquête à Villeneuve-Saint-Georges, une ville de cheminots où l'auteur a habité plusieurs années.

Le héros de ce roman policier est un personnage au long passé, secret, aux visages contrastés, un personnage public et pourtant mystérieux. Ce héros, dont l'enquête révélera le véritable visage, c'est Villeneuve-Saint-Georges, une ville de cheminots où l'auteur a habité plusieurs années, où il a flâné, à laquelle il s'est attaché. Quelques pas à l'écart des voies suffisent en effet pour ressentir l'épaisseur historique de ce coin de banlieue, aujourd'hui voué au passage davantage qu'au séjour.

Mêlant le vrai et le vraisemblable, la durée et le transitoire, L'espace et le temps - celui des hommes, victimes, criminels et témoins -, A dégager voie douze restitue l'expérience d'un jeune lieutenant de police confronté à ce que certains appellent le « génie du lieu ». Bon génie, mauvais génie.

Stan Kaminsky, son ancien coéquipier et instructeur, réservait au lieutenant de police Sauveur Kermahé un ultime enseignement. Par-delà la mort, la banlieue, théâtre de leur première rencontre, leur permettra de nouer un dernier dialogue où il sera question de liberté et de promenades dans la ville. Que savaient-ils, finalement, l’un de l’autre ? Et d’eux-mêmes ? Sans l’insistance de ces deux personnages, imaginés voici bientôt dix ans pour arpenter la banlieue*, ce livre n’aurait peut-être jamais vu le jour.

Isotopes tente de composer une sorte de portrait fractionné, des hommes comme des lieux.

*Personnages principaux des deux précédents romans, À dégager voie douze et Par quatre chemins, parus eux aussi aux éditions Éditinter.

Alain Roger a publié plusieurs recueils de poésie et deux romans. Il est aussi peintre et enseigne les Arts plastiques en région parisienne.

Alain Roger

À DÉGAGER VOIE DOUZE

Roman policier

ISBN 2-915228-68-X

17,30 EUR

édition papier épuisée

Alain Roger

ISOTOPES

Roman

ISBN 978-2-35328-065-0

14,20 EUR

PARQUATRECHEMINS

Alain Roger

PAR QUATRE CHEMINS

(De banlieue à banlieue)

Roman policier

ISBN 978-2-35328-020-9

20,40 EUR

232 p. - 21,5 x 14 cm

ISOTOPES
item5a1a1a1a2
item5a1a1a1a3
Commandeebook

ÉDITINTER

item5a1a1a1a2item5a1a1a1a3