UNLIVREPOUR

Que retiendra l’univers des cercles faits par nos bras

alors que notre étoile sait devoir renoncer à l’éternité ?

Le ciel devient invisible sous le crachin

et chacun ne sait plus que l’eau est toujours

en mouvement.

Jean-Michel Bongiraud

DU BOUT DE MES ORTEILS

Poésie

10,20 EUR

ISBN 2-915228-63-9

64 p. ; 21 x 14 cm

Orteils

Certains la préfèrent rouge

ou beige voire blanche

je ne porte pas d'écharpe

mon cou n'aime pas être serré

je n'ai pas commis de crime

ou de délit

si c'était le cas

à la pendaison je préférerais le bûcher

de mon corps si rien ne se diffuse

peut-être que de mes cendres

un parfum poétique s'élèverait

édition papier épuisée

Jean-Michel Bongiraud

ARPÈGE précédé de

UNE QUINTE SOUS NOS DOIGTS

Poésie

13,20 EUR

ISBN 978-2-35328-053-7

21 x 14 cm

Jean-Michel Bongiraud

L'HERBE PASSAGÈRE

Poésie

12,20 EUR

ISBN 978-2-35328-037-7

96 p. ; 20 x 14 cm

Jean-Michel Bongiraud

UN LIVRE POUR LA PLUIE

Poésie

10,20 EUR

ISBN 978-2-3532-8014-8

48 p. ; 21 x 14 cm

Jean-Michel Bongiraud

L'EMPREINTE HUMAINE

Essai

17,30 EUR

ISBN 978-2-35328-077-3

21 x 14 cm

L'HERBE passagère

Jean-Michel Bongiraud est né en 1955, et vit dans le Jura. Il a publié la revue Parterre verbal de 1992 à 2001, puis a fait paraître à compter de Juin 2008, le bimestriel Pages Insulaires. Il soutient la cause anarchiste, tant au travers de ses recueils que de ses publications revuistiques.

Il a collaboré à de nombreuses revues ou journaux, tout en restant en dehors du microcosme poétique, sans jamais rechercher une quelconque reconnais-sance. Son œuvre est originale et son écriture très reconnaissable. Les Mots du Manœuvre (Édition Épi de Seigle) furent édités à plus de 5000 exemplaires, lus et étudiés dans de nombreuses écoles.

Ses auteurs préférés, entre autres, sont Reverdy pour la poésie, mais aussi Cioran pour son pessimisme dynamique, ou encore Gaëtan Picon, Maria Zambrano, Octavio Paz etc.

En 1999, Georges Cathalo écrivait à propos du recueil « Fermentations Poétiques » que Jean-Michel Bongiraud se trouve « plus sûrement dans la mouvance d’une poésie qui aura su attaquer de front les réalités du monde actuel sans se laisser déborder par lui ». Cette dernière publication le confirme.

Arpege

Quand sera entendue la mesure de nos pas

esclaves de la loi

et ces semences dans nos cerveaux

que nul orage n’illumine de son torse

pourtant la vie procède de nos cœurs

le charretier poussait sa brouette

au-delà des fumiers

et les maisons suintaient…

Aucune vérité n’est donnée, mais il importe de savoir que le chemin suivi n’est pas celui de l’injustice et de l’oppression. Aucune loi, même de la nature, ne s’élève contre l’intelligence humaine, mais c’est l’humanité elle-même qui se mutile. Nous avons eu cette chance, ce hasard, selon le mot qui conviendra à chacun, de naître avec autant d’attributs qu’il nous était nécessaire de posséder pour vivre pleinement sur cette croûte terrestre. Avons-nous seulement su en profiter ? Mais à la nature, nous revenons toujours, bien entendu, car comment en serait-il autrement ? N’est-ce pas en son sein que nous vivons, grâce à elle que nous nous sommes développés ? Chacune des parties de notre corps, visible ou invisible, ne se nourrit-elle pas de ce que la nature lui offre ? La terre, elle seule, est cette sphère qui nous garantit une éternité à notre échelle, c’est-à-dire la possibilité de croire en la vie, en sa finitude que rien ne viendra troubler, pas même la mort ! Cette réalité est intangible, quand bien même certains parmi nous tentent d’obscurcir la pensée de l’humanité, par allusion à un paradis post-mortem, alors que la vérité est dans le lien entre l’homme et la nature.

 

Jean-Michel Bongiraud est né en 1955 et habite le Jura. Il a publié plusieurs recueils de poésie chez différents éditeurs : Editinter, L'Amourier, Gros Textes, Rafaël de Surtis, Encres Vives etc. Il a dirigé la revue Parterre Verbal de 1992 à 2002, depuis Juin 2008 le bimestriel Pages Insulaires. Il collabore à différentes revues et journaux et participe également à des manifestations poétiques.

LEMPREINTEHUMAINE
item5a1a1a
item5a1a1a1
item5a1a1a1a
item5a1a1a1a1
Commandeebook

ÉDITINTER ÉDITIONS

item5a1a1aitem5a1a1a1item5a1a1a1aitem5a1a1a1a1